LA LISTE NOTRE PROGRAMME PARTICIPER A LA CAMPAGNE FAIRE UN DON CONTACT
 

Le refus de soutenir un vœu et ses arrières pensées

Article publié le 3 juillet 2017

A l’ordre du jour du Conseil municipal de ce 30 juin, un projet de voeu défendu par le maire, Philippe Juvin.
Son objet ? Arrêt du projet de suppression des commissariats de police à La Garenne-Colombes et dans le département des Hauts-de-Seine.
Nous faisons remarquer en préambule, sa formulation imprécise (« depuis plusieurs mois, le Gouvernement » – lequel ?), (« il a même été évoqué la fermeture de plus des deux tiers des commissariats de police dans les Hauts-de-Seine » - quelles données ?), ses affirmations péremptoires (« les moyens de l’Etat dédiés à la sécurité ne permettent plus d’assurer de façon satisfaisante la sécurité des biens et des personnes » - quels sont les chiffres justifiant cette rédaction au présent ?)

En amont de ce Conseil, nous avions demandé à ce que nous soient fournis les éléments de travail ayant conduit à la rédaction de cette position : aucun élément n’était disponible !

Ce texte préjugeait ainsi visiblement des motivations préfectorales…

Pendant le conseil, les éléments les plus vagues nous ont été proposés avec la liste classique des «Tout le monde sait bien », « Vous êtes bien le seul à ne pas savoir », « Vous vivez dans un autre monde ». Bref, des éléments chiffrés et factuels.

De notre côté, nous sommes convaincus que c’est bien d’une concertation nationale sur la pertinence du maillage des commissariats entre autres et de son efficacité dont le pays a besoin. Cette approche n’est a priori ni administrative, ni politique.
C’est la sécurité opérationnelle du territoire qui doit rester une priorité et nous ne voyons pas ce qui permet à Philippe Juvin d’en douter.

Si, après audit par des experts de la sécurité, il s’avère qu’il faudrait supprimer des commissariats et/ou les redéployer, nous privilégierions l’approche territoriale et non le seul périmètre garennois.

Nous pensons par exemple, que les Garennois travaillant à La Défense ou ailleurs, qui utilisent les transports en commun y sont autant en souci de leur sécurité qu’à leur domicile.

Evitons la retape électorale qui a été faite lors des dernières législatives et les arguments fallacieux ayant pour but de justifier une augmentation future les impôts locaux déjà très lourds afin de recruter des policiers municipaux et compenser un état régalien prétendument défaillant !

Nous avions déjà dénoncé ce type de discours sécuritaire disproportionné lors des vœux de bonne année.

En l’état, nous avons voté CONTRE ce vœu.

Cet article est associé aux thématiques suivantes :
- Démocratie locale
- Sécurité & Vidéo Protection


Vous souhaitez commenter cet article :

Votre nom ou pseudo :
Votre adresse Email :
Votre commentaire :

Revenir à la page précédente

SUIVEZ L'ACTUALITE GARENNOISE : INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER

 
VIE DU CONSEIL MUNICIPAL

Dernier conseil municipal : 16/11/2017 20:00

Séance publique en Mairie
Salle des mariages
Entrée libre

Télécharger l'Ordre du Jour (PDF)

 
 
ARTICLES PAR THEMATIQUES
 
 
LES DOSSIERS GARENNOIS

 
 
BASE DOCUMENTAIRE
 
 
LIENS
 
 

Accueil | La liste | Nos idées pour La Garenne | Participer à la campagne | Faire un don | Contactez-nous

© 2013-2014 : Union Citoyenne pour La Garenne
Déclaration CNIL n°1703059