LA LISTE NOTRE PROGRAMME PARTICIPER A LA CAMPAGNE FAIRE UN DON CONTACT
 

Parking : Réponse au tract de désinformation de Philippe Juvin

Dans un tract distribué en ville et sur son site web de campagne, Philippe Juvin s'en prend à Christophe Conway qu'il accuse de mensonge au sujet du projet de parking place du marché. Le document de réponse que nous vous proposons ci-dessous  permet de reprendre calmement chaque point et d'apporter un éclairage instructif sur la façon dont ce dossier à été géré en Mairie et sur la relation très particulière qu'entretient Philippe Juvin avec la (sa) vérité.

1) « Il n’y a pas eu de débat » : FAUX

La vérité est que dès qu’il est face à des spécialistes, Mr Conway refuse le débat de peur d’être contredit. Ainsi, devant le Conseil consultatif des services publics locaux (05 décembre 2013), il garde le silence absolu et refuse de donner la moindre explication à ses recours en justice. Il préfère des débats non contradictoires.
A la Garenne, les membres du C.C.S.P.L sont choisis par le maire, la réunion se déroule à huis clos et aucun compte-rendu n'est produit. Christophe Conway a donc refusé ce simulacre de débat où P. Juvin est à la fois animateur, partisan et juge-arbitre. Tout ceci après être arrivé 1h30 en retard !! On attend toujours les réunions publiques organisées par le maire sortant à ce sujet.


2) « Il n’y aurait pas besoin de parking en centre-ville » : FAUX
Il y a besoin d’un parking de centre-ville, nous l’avons toujours dit, surtout depuis que des places de stationnement ont été supprimées rue Voltaire. 

Il a en permanence, même en dehors des jours de marché et la nuit, près de 150 voitures en stationnement anarchique sur la place de la Liberté et plusieurs dizaines se garent désormais même sous la halle du marché (ce qui pose des problèmes sanitaires) et devant l’église.

1 client du marché sur 2 vient du dehors de La Garenne et de nombreux clients garennois viennent de quartiers éloignés du centre : le jour où ils ne pourront plus se garer (et c’est presque le cas aujourd’hui), ils ne viendront plus et le marché périclitera au détriment de tous les Garennois.

Dans un récent numéro du bulletin municipal, on nous explique que le marché du Centre n’a jamais été aussi attractif. Où est la vérité ?


3) « Des études alternatives n’auraient pas été faites » : FAUX
Avant de retenir le site choisi, aucune étude n’a effectivement été réalisée pour évaluer les avantages et inconvénients des différentes solutions. L’étude présentée en 2013 (Lire notre point de vue sur ce sujet) a été effectuée a posteriori pour justifier le choix.
Première alternative : sous le rond-point du Souvenir Français (la solution soutenue par M Conway) : à cet endroit passe le grand émissaire d’Achères de 6 mètres de diamètre. Il est absolument impossible de construire au-dessus ou au-dessous. Place de Belgique, cela nous a été strictement interdit et il a fallu modifier l’immeuble de bureaux pour qu’il enjambe cet émissaire. Sur cette même place, le dévoiement d’un réseau beaucoup plus petit (1m x 2m) a coûté au promoteur près de 10 millions d’€, soit presque l’équivalent du coût du parking que nous projetons de construire …
L’émissaire est à 19 mètres de profondeur et les travaux sont envisageables tant qu’ils sont effectués à plus de 5 mètres de distance. Il n’a donc pas à être déplacé.

La seconde alternative (sous le parking actuel de la mairie) nécessiterait de descendre de 7 étages pour proposer une capacité de stationnement identique (250 places), et conduirait donc à un ouvrage hors de prix.
Les 7 sous-sols évoqués par le maire sortant ne sont pas applicables et ne représente absolument pas la solution la plus optimale. Lire notre point de vue sur ce sujet

La troisième alternative (à la place du jardin de la mairie) nécessiterait de saccager ce jardin et ses arbres de 50 ans, sans possibilité de replantation pour un parking à la localisation sans intérêt puisqu’il serait situé … en face de celui du Monoprix. 

Le projet de parking sous la mairie se ferait sous la mairie et sous le parking en surface, mais pas sous le jardin. 


4) « La circulation sera augmentée dans le quartier » : FAUX

La circulation ne sera pas différente de l’actuelle circulation, puisqu’il ne s’agit que de cacher les voitures actuellement en surface, en sous-sol. Cela n’augmente en rien le trafic …

D’ailleurs, la localisation du parking sous la place de la Liberté est celle qui offre la plus grande diversité d’itinéraires pour y accéder ou en sortir. Le spectre de l’engorgement de la rue Voltaire n’est qu’une affabulation.
C’est démontré et les Garennois en font l'expérience tout les jours et en particulier les jours de marché.



5) « Le parking sera ruineux pour le contribuable » : FAUX 

Bien au contraire, la moitié du coût de construction du parking est prise en charge par le concessionnaire (c’est justement l’intérêt d’une délégation de service), ainsi que la totalité de ses coûts d’entretien et d’exploitation.
Et la somme de 424 k€ à reverser annuellement au délégataire durant 30 ans ?

Il suffirait que le parking ne soit occupé qu’à environ 4,7% de sa capacité chaque jour pour que le délégataire génère des bénéfices. Le délégataire perçoit annuellement une subvention versé par les contribuables garennois d'un montant de 424.000€ afin de lui garantir l'équilibre de ses compte. Où est la prise de risque financier pour le délégataire ?


6) « Si le parking n’est pas rempli, c’est le contribuable qui payera » : FAUX

Par définition, dans une concession, le concessionnaire porte l’essentiel du risque d’exploitation. C’est la définition juridique même d’une concession. 

Monsieur Conway a donc prétendu que c‘était pas vrai : le tribunal administratif (3 juillet 2012) lui a donné tort et a reconnu que le risque financier était bien porté par le concessionnaire … Mr Conway oublie donc de dire que son principal argument a été balayé par le juge.
Attendons l’arrêt de la Cour d’Appel et respectons le travail de la Justice s’il vous plaît.


7) « Le parking va mettre en péril le marché » : FAUX

Le parking ne sera construit que de part et d’autre et devant l’église, sans toucher ni à la halle du marché ni à l’église.

L’organisation des travaux, prévue en deux phases, successivement à droite puis à gauche de l’église, permettra de ne rien changer au fonctionnement du marché : pendant les travaux, le marché continue. 
Un chantier qui ne génère aucune perturbation, c’est possible ? Et les places de parking autour de l’église ? Et la rue de Châteaudun, là où seraient creusés les accès ? 


Quatre vérités 
8) Le Parking ne coûtera que la moitié de son prix aux Garennois : VRAI
50% de son prix ? Cela fait toujours 16 millions !! Les chiffres sont têtus…


9) Le parking répond à un besoin vital à la fois pour les Garennois du centre sud, des Vallées et des Champs Philippe et pour les commerces du centre-ville et le marché : VRAI
Les études sur le stationnement commanditées par Ph Juvin démontraient que les plus forts besoins en stationnement se situaient dans le quartier sud et aux Vallées. Nous doutons que les habitants de ces quartiers apprécient la proposition de Ph Juvin d'aller se garer près de l'église ! Quant à la fréquentation du marché centre par les habitants du quartier des Vallées, elle ne poserait pas de problème si un parking dans LEUR quartier permettait de redynamiser LEUR marché qui périclite depuis des années.


10) Le parking permettra de faire de la place de la Liberté une place réellement piétonne, agréable, sécurisée, végétalisée et sans pollution : VRAI
Une place avec des arbustes en pot, c’est très joli surtout avec pleins de voitures qui tournent autour pour accéder au parking.


11) En revanche, Mr Conway est familier des manipulations et du recours aux tribunaux : 
M. Philippe Juvin est un spécialiste de la désinformation qui tente de polluer un débat que Christophe Conway souhaite instaurer entre les garennois afin d'être certain de prendre une décision éclairée sur une question d'importance majeure pour la Garenne et son avenir.

Il a politiquement soutenu les recours contre la construction de la médiathèque : il est même photographié par le Parisien devant une banderole arrêt des travaux !
Christophe Conway dénonçait l’absence de parking pour la médiathèque, non conforme au Plan Local d'Urbanisme. Ph Juvin a d'ailleurs donné raison aux manifestants ... en modifiant le PLU !!! (Quand on gouverne de manière autocratique et qu'on contrevient au règlement, il est plus facile de modifier le règlement que de reconnaître ses erreurs et de les réparer ...) Les Garennois ont donc payé 2 terrains, un pour la médiathèque et un pour le parking. Mais Philippe Juvin sait t'il qu’un parking peut se construire sous un bâtiment ?

Curieusement, c’est son ex colistier qui a tenté de faire un recours devant le tribunal pour empêcher la rénovation de la rue Voltaire… faux

Aux Champs-Philippe, une association présidée par ce même ex colistier a bloqué la construction d’une crèche, d’une annexe de la mairie et d’un supermarché.

Avant les élections cantonales, il a menti pour faire peur en affirmant que nous construirions des tours au Champs-Philippe (le résultat est là pour montrer le contraire).

En 2008 nous disions que Ph Juvin voulait brader une partie de la Garenne aux investisseurs et autre promoteurs de La Défense. A voir le nouveau visage des champs Philippe et l'affichage (depuis une semaine) sur l'immeuble verrue construit sur la place de Belgique "La Défense Autrement" (!), nous n'étions peut être pas loin de la vérité ...

Depuis qu’il est conseiller municipal, Monsieur Conway a saisi plusieurs fois les tribunaux pour faire contester des décisions municipales : il a perdu à chaque fois, et son action a coûté des dizaines de milliers euros de frais d’avocat au contribuable garennois.

La municipalité a déjà payé 1 million d’euros au délégataire pour le parking pour ….aucun travaux !

Voilà maintenant près de six ans que Mr Conway affirme que le parking du centre-ville doit être construit ailleurs que sous la place de la Liberté et qu’il s’oppose à sa réalisation et à son exploitation par le moyen d’une délégation de service public. Mais, au bout de ces six ans, il n’a toujours aucune proposition concrète de localisation ni de financement à formuler !

Il y a pourtant d’excellents opticiens rue Voltaire ! Vous verrez que dans notre dossier envoyé à tous les Garennois, des propositions très concrètes sont formulées.

Est-il crédible ? : Non

Il ne s'agit pas de croire mais de juger sur des faits et des analyses sérieuses. Ce tract du candidat Juvin, digne d'une réaction de cours d'école, contredit les études qu'il a lui-même commanditées. Les Garennois sont moins crédules que les conseillers municipaux en place ... Plus d’information sur ce projet sur notre site internet.

Vu le candidat - Philippe Juvin – BP 125-92254 La Garenne-Colombes – Tél : 06.47.62.99.63- contact@juvin2014.fr – juvin2014.fr


COMMENTAIRES :

Beaucoup de désinformation de la part de la Mairie et de ses réseaux sur ce sujet. Des Garennois avaient en effet constaté que le chantier nécessitait une emprise totale du trottoir qui est quotidiennement emprunté par de nombreux parents avec leurs enfants car sur le chemin de l'école Guest.

Et que par ailleurs le trottoir d'en face était aussi occupé par un autre chantier. Ils ont donc demandé par la voie d'une association d'enjoindre le maire à trouver une solution et de revoir le permis qu'il avait accordé. Signe ultime de mépris des Garennois, le maire n'a même pas daigné répondre à leur recours gracieux.

Ils ont donc été contraints de saisir la justice afin de faire valoir leur droit à la sécurité. C'est uniquement parce que le promoteur a mis plus de 2 ans à régulariser son permis qu'un tel retard a été pris sur le calendrier.

Le fait d'avoir fait régulariser le permis suffit à prouver qu'il y avait bien un problème et que la mairie n'aurait pas du accorder ce permis en l'état. Vouloir faire porter la responsabilité d'un retard de livraison d'un bâtiment à une association et par ricochet à Christophe Conway est d'une mauvaise foi grossière et assez maladroite.

Garennois le 14/03/2014


SUIVEZ L'ACTUALITE GARENNOISE : INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER

 
VIE DU CONSEIL MUNICIPAL

Dernier conseil municipal : 16/11/2017 20:00

Séance publique en Mairie
Salle des mariages
Entrée libre

Télécharger l'Ordre du Jour (PDF)

 
 
ARTICLES PAR THEMATIQUES
 
 
LES DOSSIERS GARENNOIS

 
 
BASE DOCUMENTAIRE
 
 
LIENS
 
 

Accueil | La liste | Nos idées pour La Garenne | Participer à la campagne | Faire un don | Contactez-nous

© 2013-2014 : Union Citoyenne pour La Garenne
Déclaration CNIL n°1703059